Les recettes des apéros huiles essentielles

hAllô, c’est Péa. Oui, de Péa les maisons — je m’étais présentée à vous il y a quelque temps déjà (ici). Depuis, j’ai lancé Les petites choses. Alors je combine les deux. D’un côté, la déco pour enfants ; de l’autre, le partage de connaissances autour des huiles essentielles. Deux superbes façons de se faire du bien, par les beaux espaces et par les soins qu’on se donne. 

En 5 mois, avec les filles d’allômarmot (de vrais coups de cœur, ces filles !), on a organisé plusieurs soirées apéro/huiles essentielles. Et à chaque fois, je passais la journée entière à cuisiner. Rien de bien compliqué, mais quelques super recettes des chefs qui m’inspirent. Alors voilà, parce qu’on me l’a demandé, je vous dresse la liste de ces recettes ! 

Vous verrez, j’y ai souvent ajouté une ou deux gouttes d’huiles essentielles — ça fait une tout autre expérience ! Mais je tiens à dire (et redire) qu’on ne peut pas prendre n’importe quelle huile essentielle à l’interne. Ça dépend de la sorte, et il faut des huiles de très grande qualité (personnellement, j’utilise les huiles doTERRA). Bref, fiez-vous aux informations qui se trouvent sur vos bouteilles.

Bon appétit !

Livres de recettes à mettre sur votre prochaine liste de cadeaux : 

Simple, Yotam Ottolenghi, publié chez KO Éditions

Jerusalem a Cookbook, Yotam Ottolenghi et Sami Tamimi, Appetite by Random House

Apérol spritz avec une goutte d’huile essentielle d’orange sauvage DoTerra

Taboulé de chou fleur

Ottolenghi, Simple, p. 46

1 gros chou-fleur

5 c. à soupe de jus de citron

7 oignons verts, hachés finement

2 tasses de persil, haché grossièrement

1 1/4 tasse d’aneth, haché grossièrement

1 c. à thé de piment de la Jamaïque moulu

3 c. à soupe d’huile d’olive

1/2 grenade, les graines détachées

Sel et poivre noir

I. En tenant le chou-fleur par le pied, râper grossièrement les bouquets et les petites tiges à l’aide d’une râpe à coupe grossière. Une fois râpé, le chou-fleur ressemblera à du boulgour cuit. Trancher finement le pied du chou-fleur pour l’utiliser dans d’autres salades.

II. Mettre le chou-fleur râpé dans un grand bol. Ajouter le jus de citron et 1 1/4 c. à thé de sel, et laisser mariner 20 minutes. Ajouter les oignons verts, les fines herbes, le piment de la Jamaïque, l’huile* et un bon tour de moulin de poivre noir. Mélanger délicatement. Dresser le taboulé de chou-fleur dans un grand pat de service ou un bol. Parsemer de graines de grenade. Servir aussitôt.

* J’ai ajouté à l’huile d’olive une goutte d’huile essentielle de citron doTERRA et une goutte d’huile essentielle de poivre noir doTERRA.

Raïta aux tomates et aux concombres 

Ottolenghi, Simple, p. 30

3/4 tasse de yogourt grec nature

1/2 tasse de feuilles de menthe, hachées finement

1 c. à soupe de jus de citron

2 c. à thé de graines de cumin, grillées et broyées

1 gros concombre

1/2 oignon, haché

Sel

Pâte de piment fort

2 petits citrons confits, les pépins enlevés, l’écorce et la chair hachées grossièrement

2 piments verts forts, épépinés et hachés

2 gousses d’ail, pressées

2 1/2 c. à soupe d’huile d’olive

I. Au petit robot culinaire, réduire tous les ingrédients de la pâte de piment en une pâte grossière, avec 1/4 c. à thé de sel. Réservé.

II. Dans un bol, mélanger au fouet le yogourt, la menthe, le jus de citron, 1 1/2 c. à thé des graines de cumin et 1/4 c. à thé de sel*. Ajouter le concombre, l’oignon, les tomates et mélanger délicatement. Verser la raïta dans un bol peu profond. Garnir de la pâte de piment et parsemer du reste des graines de cumin.

* J’ai aussi ajouté une ou deux gouttes d’huile essentielle de citron doTERRA.

Muhammara 

Ottolenghi, Simple, p. 107

5 poivrons rouges, coupés en quatre et épépinés

1 c. à soupe d’huile d’olive

8 gousses d’ail, pelées

1 c. à soupe de thym

3/4 c. à thé de paprika doux fumé

1/4 c. à thé de chili broyé

2 c. à thé de vinaigre balsamique

2/3 tasse de noix de Grenoble, grillées et concassées

3 tiges de thym

Sel

I. Préchauffer le four à convection à 425°F ou le four standard à 475°F.

II. Mélanger les poivrons avec l’huile et les étaler sur une grande plaque à cuisson tapissée de papier d’aluminium. Faire rôtir au four 15 minutes, puis ajouter l’ail. Poursuivre la cuisson 15 minutes ou jusqu’à ce que la peau des poivrons ait ramolli et commence à noircir, et que l’ail soit bien doré.

III. Dans le récipient du robot culinaire, mettre les poivrons et l’ail rôtis, le thym, le paprika, le chili broyé, le vinaigre, les noix et 1/2 c. à thé de sel*, et réduire en une pâte grossière. Garnir des tiges de thym.

* J’ai aussi ajouté une ou deux gouttes d’huile essentielle d’orange sauvage doTERRA.

Caviar de courgette 

Ottolenghi, Simple, p. 57

3 grosses courgettes, coupées en deux sur la longueur, puis en morceaux de 6cm

1 c. à thé de menthe séchée

3 c. à thé de thym

5 c. à soupe d’huile d’olive

1 bulbe d’ail entier, les gousses séparées et non pelées

2 c. à soupe de feuilles de menthe, hachées

1 1/2 c. à soupe d’aneth

1 c. à soupe de jus de citron

Sel et poivre

I. Préchauffer le four à convection à 400°F ou le four standard à 425°F.

II. Dans un bol, mélanger les courgettes, la menthe séchée, le thym, l’huile, 3/4 c. à thé de sel et un peu de poivre. Mettre les courgettes dans un plat allant au four, en les étalant en une seule couche et en les faisant se chevaucher légèrement. Enfourner les courgettes et les faire cuire 15 minutes. Ajouter les gousses d’ail et poursuivre la cuisson 15 minutes ou jusqu’à ce que les courgettes soient tendres et commencent à colorer. Transférer les courgettes dans une passoire (placée sur un bol ou dans l’évier) et les presser pour en extraire un peu de liquide (jeter ce liquide). Transférer les courgettes dans le bol et les laisser refroidir au moins 30 minutes.

III. Pendant ce temps, presser les gousses d’ail pour les débarrasser de leur peau (jeter cette peau). Les transférer dans le bol et écraser le tout à la fourchette. Si la pelure des courgettes est encore trop dure, hacher grossièrement la préparation au couteau. Ajouter la menthe hachée, l’aneth et le jus de citron*, mélanger. Servir.

* J’ai aussi ajouté une ou deux gouttes d’huile essentielle de menthe verte doTERRA, préalablement mélangées dans une petite quantité d’huile d’olive.

Hummus 

Ottolenghi, Jerusalem, p. 114

1 1/4 tasse de pois chiches secs

1 c. à table de bicarbonate de soude

6 1/2 tasses d’eau

1 tasse + 2 c. à thé de tahini

4 c. à table de jus de citron 

4 gousses d’ail, pressées

6 1/2 c. à table d’eau glacée

Sel, au goût

I. La nuit d’avant, mettre les pois chiches dans un grand bol et les couvrir d’eau froide pour au moins le double de leur volume. Laisser tremper toute la nuit.

II. Le jour suivant, égoutter les pois chiches. Dans une casserole à feu élevé, cuire les pois chiches avec le bicarbonate de soude environ 3 minutes. Remuer constamment. Ajouter l’eau et porter à ébullition. Cuire entre 20 et 40 minutes en enlevant régulièrement l’écume qui se forme à la surface. Une fois cuits, les pois chiches seront très tendres et s’écraseront facilement entre le pouce et l’index.

III. Égoutter les pois chiches (vous devriez en avoir environ 3 2/3 tasses). Déposer les pois chiches dans un robot culinaire et mixer jusqu’à l’obtention d’une pâte ferme. En laissant le robot fonctionner, ajouter le tahini, le jus de citron, l’ail et 1 1/2 c. à thé de sel. Incorporer ensuite l’eau glacée et mixer 5 minutes ou jusqu’à ce que la pâte devienne crémeuse. 

IV. Transférer l’hummus dans un bol, couvrir la surface à l’aide d’une pellicule plastique et laisser reposer 30 minutes. Servir*. 

* J’aime arroser l’hummus d’un filet d’huile d’olive aromatisé d’huile essentielle de citron doTERRA. Et j’ajoute souvent un peu de Zaatar sur le dessus.

Riz au pistache et safran

Ottolenghi et Tamimi, Jerusalem, p. 105

2 1/2 c. à soupe de beurre

2 tasses de riz basmati, rincé sous l’eau froide et bien égoutté

2 1/3 tasses d’eau bouillante

1 c. à thé de safran, trempé 30 minutes dans 3 c. à table d’eau bouillante

1/4 tasse de dattes séchées, trempées quelques minutes dans l’eau bouillante

1 once d’aneth, haché grossièrement

2/3 once de cerfeuil, haché grossièrement

1/3 once d’estragon, haché grossièrement

1/2 tasse de pistaches non-salées, légèrement grillées et écrasées

Sel et poivre blanc fraîchement moulu, au goût

I. Faire fondre le beurre dans une casserole moyenne et verser le riz. S’assurer que tous les grains sont bien recouverts de beurre. Ajouter l’eau bouillie, 1 c. à thé de sel et du poivre blanc. Bien mélanger puis couvrir hermétiquement. Cuire 15 minutes à feu très bas sans ouvrir le couvercle.

II. Retirer la casserole du feu — toute l’eau devrait avoir été absorbée — et ajouter l’eau au safran d’un côté de sorte qu’il couvre le quart de la surface ; la majorité du riz doit rester blanche. Couvrir la casserole hermétiquement avec un torchon sec. Laisser reposer 5 à 10 minutes.

III. À l’aide d’une grande cuillère, déplacer la partie blanche du riz dans un bol et aérer les grains à la fourchette. Égoutter les dattes et les verser dans le riz. Ajouter ensuite les herbes et la majorité des pistaches. Bien mélanger. Aérer le riz au safran à la fourchette et plier doucement dans le riz blanc, sans trop mélanger. Ajuster l’assaisonnement. Transférer le riz dans des bols de service et garnir du reste des pistaches. Servir tiède ou à température de la pièce.

Burrata aux oranges sanguines et à l’huile de lavande

Food 52

4 boules de burrata

2 c. à soupe d’huile d’olive

1 1/2 c. à thé de miel liquide

1/2 gousse d’ail, pressée

3/4 tasse de lavande séchée

1 c. à soupe de graines de coriandre

2 ou 3 oranges sanguines (assez pour avoir 4 tranches par assiette)

Sel en flocon, au goût

Micro-pousses de basilic

I. Dans une petite casserole, mettre le miel, la lavande, l’ail et 3/4 c. à thé de sel. Porter à ébullition à feu moyen-doux et retirer immédiatement du feu. Remuer et laisser refroidir complètement. Ensuite, ajouter les graines de coriandre*.

II. Utiliser un couteau dentelé pour couper le dessus et le dessous de l’orange. Tailler ensuite le zeste en suivant la courbe du fruit. Retirer le zeste et la peau blanche. Trancher en rondelles d’un peu moins d’1/2 pouce d’épaisseur. Enlever les pépins.

III. Répartir les tranches d’orange sur les assiettes en les faisant se chevaucher légèrement. Placer une boule de burrata à côté. Verser l’huile de lavande sur le fromage et les tranches d’orange. Décorer des micro-pousses de basilic.  

* J’ai ajouté à ce moment-là une goutte d’huile essentielle de lavande doTERRA.

Assiette de tomates, burrata et chapelure aux amandes

Ricardo

Chapelure aux amandes :

1 gousse d’ail

2 c. à soupe d’huile d’olive, et plus pour le service

3 tasses de pain rassis, coupé en dés

1/2 tasse d’amandes grillées

1 c. à soupe de ciboulette ciselée

Sel et poivre, au goût

Tomates :

1 1/2 lb de grandes tomates variées ou de couleur, sans le pédoncule, coupées en tranches de 1/2 pouce d’épaisseur

1 burrata d’environ 1/2 lb, égouttée et tempérée

Fleur de seul et poivre, au goût

I. Dans une poêle à feu moyen-élevé, cuire l’ail dans l’huile jusqu’à ce qu’il soit doré. Retirer l’ail. Ajouter le pain et poursuivre la cuisson jusqu’à ce qu’il soit doré, soit environ 5 minutes. Saler et poivrer. Retirer du feu. Hacher finement l’ail et l’ajouter au pain. Laisser tiédir. 

II. Au robot culinaire, broyer finement les amandes. Ajouter le mélange de pain et broyer quelques secondes pour bien mélanger. Transvider dans un bol et incorporer la ciboulette.

III. Placer les tranches de tomates dans une grande assiette et les parsemer de fleur de sel. Poivrer. Déchirer le fromage et le répartir sur les tomates. Garnir de chapelure, au goût. Arroser d’huile d’olive*.

* J’ai ajouté une ou deux gouttes d’huile essentielle de basilic doTERRA à l’huile d’olive.

Trempette au Zohoc

di Stasio

Zohoc :

6 capsules de cardamome

2 c. à thé de poivre noir

2 c. à thé de poivre long

2 c. à thé de graines de carvi

1/2 piment rouge sec ou piment broyé ou sambal oelek

3 tasses de feuilles de coriandre lavées et essorées

14 gousses d’ail

1 c. à thé de sel

1/2 à 1 tasse d’eau froide

Huile d’olive pour couvrir

Labneh

Crudités

I. Casser les capsules de cardamome afin d’en retirer les graines. Moudre les graines de cardamome, les poivres et le carvi au moulin à café ou au mortier. Ajoutez le piment. Mixer au robot culinaire avec le reste des ingrédients en ajoutant l’eau nécessaire pour obtenir une purée. Déposer la préparation dans un chaudron et amener à ébullition. Laisser réduire une dizaine de minutes ou jusqu’à ce que l’eau s’évapore*. Mettre dans un pot et recouvrir d’huile d’olive.

II. Utiliser cette pâte dans une trempette en la mélangeant à du labneh. Accompagner de crudités.

* À ce moment-là, j’ai ajouté une goutte d’huile essentielle de cardamome doTERRA et une goutte d’huile essentielle de poivre noir doTERRA. Bien mélanger.

Bresaola

Une quinzaine de tranches fines de bresaola

Un peu de roquette

Parmesan, affiné à l’économe

Jus de citron

Huile d’olive

Déposer les tranches de bresaola sur une assiette de service en prenant bien soin de ne pas trop les superposer. Garnir de roquette et des morceaux de parmesan. Verser le jus de citron et l’huile d’olive*.

* J’ai ajouté une goutte ou deux gouttes d’huile essentielle de citron doTERRA à l’huile d’olive.

Salade de cresson

Cresson

Fenouil, en fines tranches

Suprêmes d’orange

Huile d’olive

Vinaigre de vin blanc

Miel

Moutarde de Dijon

Déposer le cresson, le fenouil et les suprêmes d’orange dans une assiette. Fouetter le vinaigre, le miel et la moutarde*. Verser sur la salade.

* J’ai ajouté à la vinaigrette une goutte d’huile essentielle de poivre rose doTERRA.

Feta

Un gros morceau de feta au lait de brebis

Huile d’olive

Plusieurs petites feuilles de thym

Jus de citron

Déposer le morceau entier de feta dans une petite assiette. Arroser d’huile d’olive*, de jus de citron et garnir des feuilles de thym.

* J’ai ajouté une goutte d’huile essentielle de citron doTERRA et une goutte d’huile essentielle de thym doTERRA à l’huile d’olive.

Dattes farcies 

Loounie

8 dattes Medjool, dénoyautées

1/4 tasse de chocolat noir, fondu au bain-marie*

Pistaches 

Fleur de sel

Garnir les dates de chocolat, de pistaches et de fleur de sel. Congeler 10 minutes. Servir.

* J’ai ajouté une ou deux gouttes d’huile essentielle d’orange sauvage doTERRA au chocolat fondu.

Abricots farcis

di Stasio

12 abricots séchés

1/2 tasse pistaches

1 c. à soupe de miel

1 pincée de clou de girofle

1 pincée de cardamome moulue*

Quelques gouttes d’eau de rose

I. Tailler une ouverture le long des abricots sans les séparer.

II. À l’aide d’un couteau du chef, hacher grossièrement les pistaches.

III. Déposer dans un bol, puis incorporer le miel, le clou de girofle et la cardamome. Ajouter l’eau de rose et bien mélanger.

IV. Farcir les abricots avec 1 cuillère du mélange.

* J’ai remplacé la cardamome par une mini goutte d’huile essentielle de cardamome doTERRA, que j’ai incorporée au miel.

Eau aromatisée au concombre et à la lime

Dans un grand pichet d’eau, déposer des rondelles de concombre et des quartiers de lime*. Ajouter des glaçons et remplir d’eau. Bien mélanger et servir.

Aperol Spritz

3 onces de Prosecco

2 onces d’Aperol

3/4 onces d’eau gazeuse

1 rondelle d’orange*

Glaçons

Dans un verre contenant quelques glaçons, verser tous les ingrédients sauf la rondelle d’orange. Remuer à l’aide d’une cuillère. Garnir de la rondelle d’orange.* J’aime déposer une goutte d’huile essentielle d’orange sauvage doTERRA sur chaque rondelle d’orange. 

Photos: Pauline Vermandel

Texte: Pascal-anne Lavallée pour les petites choses

Pour suivre les petites choses sur Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *